Présentation

Institut de recherche pour le développement.

© IRD 2011

La vegetation en N-C

Forêt sèche1
Savanes
Forêt altitude forêt à mousse
Forêt sèche
Maquis altitude humboldt
Maquis ouvert + agathis RUM
Forêt dense humide sur rum
Mangrove Kuebuni
Maquis zones humides Riviere Bleue
  • 9
  • 8
  • 7
  • 6
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2
  • 1

Conservation

Une révision des critères IUCN des 41 espèces de conifères poussant sur substrats ultramafiques (ou « terrains miniers ») a montré que 23 d’entre-elles devaient être inscrites sur la liste rouge, comprenant: 4 espèces en danger critique d’extinction (CR) dont Araucaria nemorosa (photo ci-contre), 13 en danger (EN) et 6 vulnérables (VU). Treize d’entre-elles se trouvent en forêt dense humide de basse et moyenne altitude. La conservation des conifères menacés sur substrats ultramafiques, nécessitera de coordonner des mesures telles que : l’interdiction de stocker les déblais miniers dans les talwegs abritant des reliques de forêts denses ; la création de nouvelles réserves sur des massifs présentant une diversité importante de conifères et autres espèces menacées ; des moyens de lutte efficaces contre les feux ; la restauration de corridors entre les reliques forestières ; et la multiplication et la transplantation d’espèces sélectionnées.



Araucaria-nemorosa-Port-Boisé

 

Le Laboratoire a apporté son appui aux travaux du Professeur Neal Enright (Murdoch University Australia),portant sur la comparaison de la démographie et de la dynamique de populations d’Araucaria laubenfelsii (Araucariaceae) dans le maquis et dans la forêt dense sur le Mont Do. L’étude, menée pendant une période de 10 ans, a permis d’analyser les taux de croissance, de survie et de reproduction de 2500 individus d’A. laubenfelsii. Les conclusions permettent d’assimiler A. laubenfelsii à une espèce pionnière à longue durée de vie, dont la présence dans le maquis accélère le processus de la succession secondaire et le retour à un stade forestier. Tandis que les taux de reproduction d’A. laubenfelsii décroissent progressivement avec la fermeture du couvert forestier, ils augmentent subitement à la suite de cyclones et parfois d’incendies, qui permettent à de nombreux plants d’A. laubenfelsii de s’installer dans des milieux ouverts propices à leur développement. La succession maquis/forêt suivi d’un retour au maquis constitue un processus favorable au renouvellement et à la pérennité des populations d’A. laubenfelsii.

Le laboratoire a aussi travaillé à la réévaluation du statut UICN des plantes rares de forêt sèche. Dans le cadre de cette étude, 68 taxons on tété soumis à classement en  liste rouge UICN. L’intégralité des taxons soumis a été intégrée en liste rouge UICN en octobre 2010.