Présentation

Institut de recherche pour le développement.

© IRD 2011

La vegetation en N-C

Forêt dense humide sur rum
Maquis miniers rum
Mangrove Rhizophora Mt Dore
Mangrove Kuebuni
Maquis ouvert + agathis RUM
Forêt sèche
Maquis zones humides Riviere Bleue
Maquis altitude humboldt
Savanes
  • 9
  • 8
  • 7
  • 6
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2
  • 1

Les menaces

Les plantes envahissantes autochtones

Certaines espèces « autochtones » peuvent avoir des comportements agressifs, voir envahissants, dans les milieux perturbés. Pour exemple le gaïac, (Acacia spirorbis¸Mimosaceae) forme dans les formations dégradées de forêt sèche et à la base des massifs ultramafiques (plus particulièrement sur les sols hypermagnésiens) des populations, très souvent mono-spécifiques et freine, voir empêche, la reprise des espèces originales. C’est le même cas de figure pour le bois de fer (Casuarina collina, Casuarinaceae) qui, grâce à une fructification abondante, une multiplication par rhizome et une grande adaptation aux différents types de sols calédoniens montre des formations très homogènes et pauvres en espèces. Ces deux espèces sont fixatrices d’azote et sont en symbiose avec des rhizobiums (gaiacs) ou des frankia (bois de fer) ceux qui leur apporte des avantages supplémentaires.

CASUA-Casuarina-collina-Riv-Bleue-(1)CASUA-Casuarina-collina-Riv-Bleuegaiacs-en-forêt-sèche-dégradée